Articles Tagués ‘Marvin Hagler’

CULTUREBOXE

Après « The Kärcher » Sarkozy et François « Flamby » Hollande, Ali, Frazier, Tyson, Hagler, Leonard, Duran, Pacquiao et l’inévitable Rocky Balboa posent pour Cultureboxe.

Une affiche qui raconte des gants, des plumes, des exploits, des chutes, des gueules cassées et des champions du monde. Sans oublier les pigeons, les punchlines, les borgnes, les lourds, les fous, les hyperactifs, les punchers, les poètes, les sacs de frappe, les salles crasseuses, les rings pisseux, les smokings blancs, les K-O, les embrouilles, la blanche, le swag et l’œil du tigre. (suite…)

Publicités

On ne s’en lasse pas…

The Fabulous Four est un documentaire produit par Top Rank qui retrace l’histoire des quatre plus grands boxeurs des années 80 : Sugar Ray Leonard, Roberto Duran, Marvin Hagler et Thomas Hearns.

F. Stapleton

Les 4 plus grands champions des années 80, Marvin Hagler, Thomas Hearns, Sugar Ray Leonard et Roberto Duran se sont affrontés 9 fois en 9 ans. Bilan : 4 KOs, 93 rounds, des surprises et retournements de situations en pagaille ; le tout pour le plus grand bonheur des amateurs de boxe.

Leonard : 6 combats, 4 victoires, 1 défaite, 1 nul.

Duran : 5 combats, 1 victoire, 4 défaites.

Hearns : 4 combats, 1 victoire, 1 nul, 2 défaites.

Hagler : 3 combats, 2 victoires, 1 défaite.

En ces temps de vaches maigres, il est indispensable de voir et de revoir leurs combats. (suite…)

Les quatre fantastiques

Publié: 1 mars 2011 par Nicolas Zeisler dans On aime ça
Tags:, , ,

Les années 80, dernier âge d’or du noble art.

Pendant une dizaine d’années, quatre champions extraordinaires se sont mesurés entre les super légers et les poids moyens : Marvin Hagler, Sugar Ray Leonard, Tomas Hearns et Roberto Duran.

Voici quelques articles et vidéos pour se replonger dans cette époque formidable.

ARTICLES

Montréal, 20 Juin 1980. Leonard vs. Duran I

Nouvelle Orleans, 25 novembre 1980. Leonard vs. Duran II

Las Vegas, 16 septembre 1981. Hearns vs. Leonard

Las Vegas, 15 avril 1985. Hagler vs. Hearns

Las Vegas, 6 avril 1987. Hagler vs. Leonard

En bonus Le jour où Roberto Duran devint une légende et Marvin « Marvelous » Hagler : le chauve le plus fort du monde.

VIDÉOS

HBO Legendary Nights : Hagler vs. Hearns

HBO Legendary Nights : Hearns vs. Leonard

nicolas@zeisler.fr

L’incroyable come-back

En 1982, Sugar Ray Leonard est au top du hip hop : il a disputé et remporté plusieurs combats contre des adversaires de grande qualité comme Roberto Duran et Tommy Hearns. Pourtant, après une nouvelle victoire face à Bruce Finch, un décollement de rétine l’oblige à prendre une retraite anticipée, à seulement 26 ans.

En 1987, mis à part un come-back d’un combat en 1984 auquel il n’a pas donné suite, cela fait cinq ans qu’il n’a pas boxé.

Pendant ce temps-là, Marvin Marvelous Hagler s’est installé comme le champion incontesté des moyens en battant Hearns, Duran et Mugabi. C’est d’ailleurs à la fin de ce dernier combat que Leonard décide de remettre les gants pour défier le champion.

(suite…)

Marvin Hagler (62-3-2 dont 52 KOs) est né en 1954 à Newark, près de Manhattan. A 13 ans, il quitte l’école pour travailler comme manutentionnaire dans une usine de jouets. A 15 ans, sa famille déménage à Brockton, Massachusetts, la ville de naissance de Rocky Marciano. Il travaille sur les chantiers et découvre la boxe dans le gymnase des frères Petronelli.

Ses entraîneurs sont convaincus du potentiel de ce jeune gaucher introverti qui surprend déjà par sa musculature et son crâne précocement chauve.

Après 57 combats amateurs et un titre de champion des États-Unis, Marvin Hagler, qui signe déjà Marvelous ses premiers autographes, passe pro.

La lutte pour se faire une place au soleil est âpre. Toujours ouvrier sur les chantiers, il grimpe les échelons du monde professionnel en affrontant de rugueux journeymen dans les gymnases miteux du Nord industrieux.

(suite…)

neiman-hagler_v_hearns_poster

A la fin des 70’s, le monde de la boxe assiste au déclin du champion du siècle, Muhammad Ali, symboliquement exécuté par son ancien partenaire d’entraînement, Larry Holmes en 1980.

Les 80’s commencent et les 4 fantastiques (Leonard, Duran, Hagler et Hearns) s’apprêtent à enchanter la décennie avec une invraisemblable série de combats.

Thomas Hitman Hearns

En 1985, quatre ans après sa défaite baroque face à Sugar Ray Leonard, Thomas Hearns, l’homme de Détroit, est de retour sur le devant de la scène. En 1984, il a atomisé le redoutable panaméen, Roberto Duran, KO en moins de deux rounds.

Coaché par Emmanuel Steward, Hearns compte sur sa fulgurante main droite pour détrôner le  champion des moyens, Marvin Hagler.

Marvin Marvelous Hagler

Hagler, ça sent la sueur et la misère ouvrière de Brockton, Massachusetts : avant de percer comme boxeur pro, le gars Marvin s’est fait les muscles sur les chantiers.

(suite…)