Articles Tagués ‘sparring’

Pendant deux ans David Haye a provoqué les frères Klitschko. Samedi dernier, il a enfin pu en découdre avec Wladimir, le frère cadet, sur le ring de l’Imtech Arena d’Hambourg.

Malgré de belles qualités défensives qui lui ont permis d’aller au bout des 12 rounds, l’Anglais n’a pourtant jamais inquiété son rival.

Loin de lui rabattre le caquet, la défaite a stimulé l’imagination de l’ex-champion WBA des lourds qui met tout sur le dos d’un petit orteil fracturé.

A CultureBoxe, on a une autre explication, preuves à l’appui. Dans la vidéo qui suit, vous verrez David Haye préparer le combat de sa vie en compagnie du patibulaire Justin Bieber.

On a vu mieux comme sparring.

nicolas@zeisler.fr

1.000 $ pour la tête de Pacquiao

Publié: 6 octobre 2010 par Nicolas Zeisler dans On s'en branle
Tags:, ,

Wanted : Manny Pacquiao.

Reward : 1.000 $.

C’est l’affiche qu’aurait pu coller Freddie Roach sur les murs du gymnase de Baguio City où s’entraîne actuellement son poulain. Il a, en effet, promis la somme de 1.000 $ au sparring partner qui parviendrait à coucher le philippin.

Michael Medina, Glen Tapia, Vanes Martiroshyan, Julio Cesar Chavez Jr et Amir Khan sont au taquet !

Ted Lerner, l’envoyé spécial de The Ring aux Philippines pour suivre la préparation de Manny Pacquiao, envoie du rêve. Hier, il a assisté à la première séance publique de sparring de Pacman : quatre rounds contre Michael Medina (24-2-2).

Du lourd.

Dès le premier son de cloche, les deux hommes s’engagent à fond, Medina mimant le style agressif et unidimensionnel d’Antonio Margarito, le futur adversaire de Pacquiao. Le philippin est mobile, touchant avec des combinaisons ultra rapides, dont certaines balancées depuis des angles quasi impossibles, puis tournant pour se mettre hors de portée de son rival.

Cela dit, Pacquiao est avant tout un guerrier et, malgré la différence de format (Medina comme Margarito sont des athlètes naturellement plus lourds que lui), il n’hésite pas à échanger des parpaings quand il le faut.

(suite…)

Pour bon nombre de non initiés, la boxe est une tragique régression vers les plus bas instincts de l’homme. Deux brutes qui se tapent dessus. Charmante image d’Epinal. Et pourtant…

Certes personne ne niera que la violence est indissociable de l’activité pugilistique mais – surprise – ceux qui la pratiquent se rapprochent plus des stratèges que des sauvages. La raison est simple : entre les cordes le premier à perdre son sang froid est immédiatement châtié par son adversaire.

(suite…)