Articles Tagués ‘Josuah Clottey’

Une ombre plane sur le super combat que tout le monde attend. Le clash entre Manny Pacquiao et Floyd Mayweather Jr est menacé par les ambitions électorales du premier qui,  à peine vainqueur du Ghanéen Clottey, s’est lancé dans la course pour un siège de Congressman des Philippines.

Représentant sa province natale de Sarangani, l’une des plus pauvres de l’archipel, il bénéficie d’une popularité hors norme. L’ancien vendeur de cigarettes à la sauvette est une belle âme. Il a pour objectif d’aider ses concitoyens et de leur offrir une tribune pour exprimer leurs souffrances. Des écoles et des hôpitaux, le programme de Manny est alléchant !

(suite…)

Publicités

En attendant un hypothétique super combat contre Floyd Mayweather Jr. aka « The Chicken », Manny Pacquiao continue à faire le ménage chez les welters (moins de 66 kg). Après le Portoricain Miguel Cotto, c’est le redouté Ghanéen Josuah Clottey qui s’est fait refaire le portrait hier soir à Dallas. Pendant 12 rounds, le natif d’Accra aura surtout fait office de sac de frappe…

Plus d’infos sur Speedy Manny :

Les highlights de la carrière du Philippin c’est ici

Les Chiffres Chocs c’est

Le documentaire psychédélique c’est ici

La vie rocambolesque de coach Freddie Roach c’est

nicolas@zeisler.fr

Little Big Manny

Publié: 8 février 2010 par Nicolas Zeisler dans C'est notre pote
Tags:, , ,

On ne devient pas le meilleur boxeur toutes catégories de poids confondues en un jour. La route est longue et pour Manny Pacquiao – des bidonvilles de General Santos au MGM Grand de Las Vegas – elle a été plutôt vallonnée. Devenu champion du monde dans 7 catégories de poids différentes et présentant un palmarès de 50 victoires – dont 38 K.O – pour 3 défaites et 2 nuls, le Philippin est un cas à part.

Enfant de la rue mal nourri, il peine à atteindre les 50 kg et se rend à ses premières pesées les poches remplies de bouts de métal afin de faire le poids minimal exigé pour combattre. Près de 15 ans plus tard, lesté de 15 kilos supplémentaires,  il est le champion incontesté WBO des poids welters (66,6 kg) et le meilleur boxeur en activité.

(suite…)

Le 16 juillet 2008, le Mexicain Antonio Margarito surprend son monde en stoppant le champion portoricain WBA des poids welters, Miguel Angel Cotto, au terme d’un sanglant affrontement. Au 11e round, le compatriote de Tito Trinidad, soumis à la terrible pression d’un Margarito qui ne cesse d’avancer, renonce et se laisse tomber, le visage tuméfié, dans un coin du ring. Le Mexicain devient du jour au lendemain le boxeur le plus redouté de la planète boxe.

Quelques mois plus tard c’est papy Mosley, 38 printemps au compteur, qui a rendez-vous sur le quadrilatère avec la tornade mexicaine. Tout le monde est persuadé que Margarito va envoyer Sugar Shane à l’hospice, jouir enfin d’une retraite bien méritée.

(suite…)