Ross Puritty défie Wladimir Klitschko sur CULTUREBOXE

Publié: 29 mars 2011 par Nicolas Zeisler dans On s'en branle
Tags:, , , , ,

SCOOP

Gros scoop Cultureboxe avec ce message adressé à vos serviteurs par l’ancien champion du monde des lourds, tombeur de Wladimir Klitschko en 1998, et retiré des rings depuis 2007, Ross Puritty. Merci à Thibault qui a su habilement tirer les vers du nez du quintal de l’Oklahoma !

Hello Sir,

My name is Ross « The Boss » Puritty, and I think it is about time that Wladimir Klitschko face the music and take on an opponent that can give him a challenge ! I don’t know why he has not given me a rematch, but truly believe that he must be afraid ! I think that the fans should see the World Champion beat everyone, especially someone who beat him ! There are no excuses that should be given, if the fans want to see a real challenge given to the Man, who is the Man !

Keep the Faith,

Ross Purity.

De 1989 à 2007, Ross Puritty a sans doute été l’un des journeymen les plus surprenant de sa génération. En 54 combats (31 victoires dont 27 KOs pour 20 défaites et 3 nuls), il a affronté une sacrée ribambelle de poids lourds. Brian Nielsen, Hasim Rahman, Michael Grant, Corrie Sanders, Chris Byrd, autant de joutes perdues face à de jeunes espoirs pour lesquels il a longtemps servi de stepping stone.

Et pourtant, le natif de Norman, Oklahoma, a vu son destin basculer en exactement 29 jours. Le 6 novembre 1998, il crée la surprise à Copenhague en battant le prospect local Mark Hulstom par KO en deux rounds expéditifs. A peine le temps de sauter dans l’avion et, le 5 décembre, il défie l’invaincu Wladimir Klitschko à Kiev, pour le titre WBC des poids lourds. A la 11e reprise, le coach allemand Fritz Sdunek jette l’éponge pour protéger la santé de son boxeur, complètement désarçonné par la puissance des coups de Puritty.

Trois ans plus tard, Vitali Klitschko sauvera l’honneur familial en arrêtant le bourreau de son petit frère à la 11e reprise, le renvoyant définitivement à sa condition de journeyman.

Depuis 2007, Ross Puritty s’était officiellement retiré des rings. Apparemment, le virus de la boxe l’a repris et, à 45 ans, il n’a pas l’intention de perdre son temps dans des réunions de quartier.

Reste à savoir quelle sera l’attitude de Wladimir Klitschko douze ans après…

nicolas@zeisler.fr

Publicités
commentaires
  1. thibault dit :

    Je tiens à dire que contre Vitali, Ross a été arrêté sur blessure (vilaine coupure à l’oeil droit). L’honneur familial a été sauf, mais l’aurait-il été si les gladiateurs avaient été au bout du combat? Pas sûr !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s