Le retour des guerriers mexicains

Publié: 21 mai 2010 par Nicolas Zeisler dans On a hâte
Tags:, , , , ,

Vazquez et Marquez dans leurs oeuvres

Avant que leurs routes ne se croisent en mars 2007, Israel Vazquez et Rafael Marquez étaient de bons boxeurs de niveau international mais loin, surtout Vazquez, du top of the pop.

Aujourd’hui, tous deux sont candidats au « Hall of Fame » et ont d’ores et déjà gagné leur place dans les cœurs mexicains.

Pour eux tout a basculé quand ils sont montés sur le même ring : « styles make fights » et à chaque fois qu’ils se sont retrouvés le spectacle a été au rendez-vous. Le respect aussi :

« Je le connais très bien. Il me connaît très bien. Nous avons appris à nous respecter » Marquez.

Les deux hommes s’apprécient mais ne se pardonnent rien sur le ring.

1er épisode (mars 2007) : Marquez (38-5, 34 KOs) l’emporte par abandon à l’appel du 8e : Vazquez (44 victoires – 32 K0s, 4 défaites), qui a pourtant envoyé son adversaire au tapis et mène au pointage des juges, ne peut continuer en raison d’un nez brisé qui l’empêche de respirer.

2e épisode (août 2007) : à peine de le temps de panser leurs blessures que les deux hommes se retrouvent déjà. Cette fois, c’est Vazquez le frappeur qui remporte le combat d’un violent KO au 6e round.

3e épisode (mars 2008) : la belle est pour Vazquez. Marquez, qui tenait le combat grâce à ses déplacements et sa technique supérieure, va au tapis quelques secondes avant la fin, se relève mais le KO fait pencher la balance des juges en faveur de Vazquez qui l’emporte par décision partagée.

Après ces combats d’une violence étonnante, les deux boxeurs se sont accordés un break de plus d’un an et demi. On les croyait même partis pour profiter d’une retraite bien méritée, d’autant que les organismes avaient été sacrément mis à contribution.

L’oeil du tigre a pris cher

Vazquez, surtout, y a laissé des plumes : son nez d’abord puis ses yeux. Il est passé 3 fois sur le billard pour recoller la rétine de son œil gauche. Aujourd’hui, il faut bien avouer que cet œil n’a pas fière allure.

4e épisode ? Certes, Vazquez mène deux pions à un mais samedi soir, au Staples Center de Los Angeles, ce sera le petit frère de Juan Manuel Marquez qui partira favori.

Avant de se retrouver, les deux mexicains ont chacun disputé et remporté un combat de préparation. Marquez n’a pas démérité, alors que Vazquez, sauvé par son punch, a semblé particulièrement à côté de la plaque face à un adversaire de second rang. Rouillé par sa longue période d’inactivité ou usé par les rudes combats qu’il a disputé contre Marquez et d’autres ?

Cela dit, si les deux guerriers ne sont plus au sommet de leur art, leurs retrouvailles vaudront sûrement le détour.

nicolas@zeisler.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s