L’intelligence du boxeur

Publié: 5 avril 2010 par Nicolas Zeisler dans On se cultive
Tags:, , , , , ,

Il y a deux types de combattants : le boxeur et le puncheur.

Le puncheur

Il soulève l’enthousiasme des foules massées près du ring. Son punch répand le KO tant attendu. On se souvient de lui. Fatigué, dominé, le frappeur sait qu’il a dans les poings la puissance pour abréger le combat à tout moment.

Le boxeur

Le boxeur est un fin technicien qui évolue dans un univers où rien ne lui est pardonné. Il est tenu à la perfection : l’intelligence, la maîtrise de l’espace, les réflexes et une condition physique parfaite sont ses atouts. Si l’un vient à manquer, le châtiment est immédiat. Le boxeur ne peut faire l’économie du jab ni se laisser aller dos aux cordes. Pire, il n’a pas le punch pour punir les erreurs de son adversaire. Sa victoire est un travail de longue haleine.

nicolas@zeisler.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s